Ouvrage particulier

Bruno Caillard

L’usage des blocs à bancher est très avantageux dans la mesure où ils peuvent adopter presque toutes les formes souhaitées.

Voici un extrait gratuit du guide de construction des MURS DE SOUTÈNEMENT :

Cet article montre la mise en oeuvre d’un mur ayant une forme mixte, c’est-a-dire à la fois circulaire et droite (piscine).
Les formes participent à la stabilité du mur. En effet, le recours à une forme circulaire amplifie grandement la résistance du mur car les blocs vont s’imbriquer et s’auto-stabiliser au fur et à mesure que la pression augmente. C’est le cas notamment pour les barrages. Cependant, pour nous particulier, nous allons transposer ce système en piscine.
En effet, les piscines peuvent être doublement qualifiées de mur de soutènement, du fait qu’elles retiennent les eaux à l’intérieur tout en soutenant la terre de l’extérieur. Dans ce cas, la stabilité est assurée par 3 forces qui s’opposent :

  • la poussé de terre,
  • la poussé de l’eau,
  • la résistance du mur.

Le mode opératoire

Le terrassement

Comme pour toutes les constructions, les travaux commencent toujours par les travaux préparatoires et le terrassement.
Le terrassement mécanique est préférable pour ce type d’ouvrage en raison de son envergure.

Le coffrage du radier

Le radier jouera à la fois le rôle de fondation et de fond de la piscine. C’est cela que nous avons opté pour un radier général.
Le coffrage sera composé de planches(2) et de chevrons pour les buttages(1).

Pour plus de détails, voir la mise en oeuvre du coffrage et les fondations superficielles

Le ferraillage d’un radier

Le ferraillage d’un radier est généralement composé par un treillis soudé (1) mais dans notre cas, des armatures verticales sont nécessaires pour les amorces (2) du ferraillage des blocs à bancher. La disposition des treillis dépend de l’épaisseur du radier (15 à 30 cm selon les prescriptions de l’architecte). Ils peuvent être étalés sur 2 lits avec des armatures écarteurs. Le premier lit est posé sur des cales enrobages. Les amorces seront ligaturées avec du fil de fer sur ce même lit.
Pour plus de détails, voir dallage porté
Les canalisations et la tuyauterie et les skimmers seront aussi mis en place en même temps.
Coulage du radier :
Le but de cette étape est de remplir de béton le coffrage jusqu’au guide de la hauteur du radier sur le coffrage.
Voir le bétonnage et le béton autoplaçant.

L’appareillage des blocs à bancher

Il existe de nombreux modes d’appareillage mais on vous recommande d’utiliser l’appareillage à l’anglaise pour éviter les coups de sabre et pour une meilleur stabilité et solidité.

Les armatures horizontales des blocs :
Les ferraillage doivent être solidaires pour être plus résistants. De ce fait, ils doivent être attachés à leurs intersections. Il faut également que les armatures verticales soient attachées aux amorces avec une longueur de recouvrement appropriée.

Formule du calcul de la longueur de recouvrement des aciers

  • l = 40 \phi  ;
  • l = longueur de recouvrement ;
  • \phi =diamètre de l’acier  ;

Le remplissage des blocs

Le remplissage des blocs peut s’effectuer de 2 manières :

  • D’une part, il peut s’effectuer quand la hauteur voulue est atteinte (faible hauteur) ;
  • D’autre part, au fur et à mesure que les assises montent, celui-ci est préférable car ainsi on peut éviter les vides dans les blocs.

Mise en oeuvre de l’arase

Le coffrage et ferraillage de l’arase

Le ferraillage est composé de 2 barres filantes et des étriers. Pour la forme circulaire, les barres filantes seront cintrées (courbée). La mise en oeuvre du coffrage de l’arase est très simple car il suffit juste de placer deux planches sur les 2 faces du mur et de les fixer à l’aide de serres joints. Voir la mise en oeuvre de l’arase


Le bétonnage de l’arase
Étanchéification par application de produits bitumeux

Ouvrage terminé

Les parois intérieures de l’ouvrage seront enduites par un enduit étanche et carrelées et/ou peintes.


[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre PREMIUM

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Le mode opératoire
  • Formule du calcul de la longueur de recouvrement des aciers
  • Mise en oeuvre de l'arase
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • L’appareillage des blocs à bancher
  • Le remplissage des blocs
  • Le terrassement
  • Le coffrage du radier
  • Le ferraillage d’un radier
  • Le coffrage et ferraillage de l’arase
  • Le bétonnage de l’arase
  • Étanchéification par application de produits bitumeux
  • Le remblayage
  • Ouvrage terminé


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction des MURS DE SOUTÈNEMENT au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.