Comment réaliser un barbecue ?

Bruno Caillard

Avec l’été qui s’annonce, la préparation des activités dans le jardin ou sur la terrasse bat son plein. Parmi elles, il y a le barbecue qui peut être acheté en kit ou pour en avoir un plus original, réalisé de vos propres mains.

Si vous choisissez la deuxième option, sachez d’abord que ce n’est pas un ouvrage compliqué. Cependant, il faut intégrer plusieurs paramètres à commencer par sa position sur le terrain. Pour être pratique, il ne faut pas construire votre barbecue trop loin de votre maison. Il faut aussi maîtriser les proportions du foyer. Il est conseillé d’ opter pour un modèle disposant d’une cheminée pour que les fumées ne soient pas irritantes quand vous invitez vos amis pour un après-midi barbecue.

Construire un barbecue de jardin

Informations importantes à savoir avant la construction d’un barbecue

Etant donné que votre foyer doit supporter des températures élevées, il ne faut pas choisir des briques traditionnelles car elles peuvent éclater quand la température devient excessive. Vous devez vous servir de briques réfractaires pouvant supporter des températures élevées (dans les 1500°C) pour la base du foyer et ses contours. Par contre, vous pouvez choisir les matériaux classiques pour le socle du barbecue. Il est évident que les briques réfractaires ne s’assemblent pas avec un mortier classique. Ce dernier ne peut pas en effet supporter des températures élevées. Il faut se servir de mortier réfractaire qui est vendu en sac de 30 kg dans le commerce.

En ce qui concerne les fondations du barbecue, vous pouvez toujours vous servir de sable, de mortier, de brique ou encore du parpaing.

Il faut aussi prévoir une dalle pour le support du barbecue. En effet, une fois achevé, le barbecue pèsera entre 50 et 200 kg, il lui faut donc une surface parfaitement plane et surtout stable. La dalle doit être solide, résistante au gel et en même temps présentant un certain esthétisme. La finition de la dalle peut être du carrelage ou encore des tomettes. Il est également possible de rajouter des montants en pierre ou en brique.

coffrage de la dalle de support
pose de l’armature de la dalle de support
coulage de la dalle de support



A savoir avant le coulage de la dalle

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la dalle est utile pour supporter le poids du barbecue. S’il y a déjà une dalle sur l’emplacement que vous avez choisi pour votre futur barbecue, il est inutile de couler à nouveau du béton sur une dalle. Cependant, ll faut scruter la surface pour vérifier qu’elle est bien solide. Dans le cas où le béton est en mauvais état, il ne suffit pas d’un simple ragréage. Il faut réparer la dalle et vérifier que la surface est bien plane. Toutes ces démarches sont utiles pour que la base ne s’affaisse pas sur le poids du barbecue.

Conseils pour l’assemblage des éléments du barbecue

Une fois que la base est parfaitement à niveau, il est temps maintenant de commencer l’assemblage des éléments constituant le barbecue. Pour la mise en oeuvre, les démarches varient selon que le modèle est doté d’une cheminée ou non. La base du foyer se construit avec du mortier réfractaire auquel on ajoute du gravier.

élevation de la maçonnerie de parpaing
position des pieds de la pièce


<

Pour couler la dalle, il faut se servir de planches de coffrage adéquates à la taille de la base et des serre-joints.

Pour commencer, il faut poser la première planche sur une surface plane. Il faut ensuite couper des morceaux dans du contre-plaqué qui seront cloués sur les arêtes pour réaliser un réceptacle étanche. Puis, il faut poser du fer à béton sur la planche et clouer de nouveau une seconde planche de coffrage en guise de couvercle. Le coffrage étant réalisé, il ne vous reste plus qu’à couler le béton.

pose de coffrage du socle
pose de l’armature du socle



Pour réaliser le jointoiement des divers éléments, il faut répandre un peu de mortier puis positionner l’élément à sceller. Posez ensuite des cales pour bien régler les niveaux. Une fois que la pièce est parfaitement positionnée, il suffit de quelques petits coups de marteaux pour la ventouser au mortier.

pose de la brique réfractaire
élevation de maçonnerie pour le foyer



Etant donné que le mortier réfractaire est à prise rapide, il faut réaliser rapidement les joints. Il faut s’assurer que les joints sont denses quand vous bourrez les intervalles. Le jointoiement doit être réalisé depuis la base jusqu’au somment en s’assurant que les niveaux ne soient pas déréglés.

pièce finie 1

pour un barbecue à foyer préfabriqué

pièce fini 2

pour un barbecue avec un foyer artisanal



Conseils pour l’utilisation du mortier réfractaire

Le mortier réfractaire est extrêmement sec et donc assez difficile à gâcher. Cependant, une fois que vous lui avez rajouté de l’eau et qu’il est prêt, il fait sa prise après trente minutes. Il est donc important de travailler rapidement. Il ne faut pas non plus travailler en plein soleil. Par ailleurs, il faut bien humidifier les matériaux pour que ces derniers n’aspirent pas immédiatement toute l’eau du mortier. Il est à noter qu’un mortier réfractaire sec n’est pas forcément mature. Ainsi, il faut attendre deux à trois jours avant d’allumer quelques braises dans votre barbecue pour ne pas endommager les joints et entamer la solidité de l’ensemble.