Mise en oeuvre de la paroi moulée

Bruno Caillard

La paroi moulée est un voile enterré dont la réalisation se fait avant le déblayage de la terre. L’objectif principal de ce procéder est d’éviter les éboulements de terre. Il est difficile voir impossible pour les particuliers de faire soi-même ce type de mur de soutènement dans la mesure où sa réalisation requiert la compétence d’entreprises de fondations spéciales très spécialisées.
Néanmoins, dans cet article, nous vous exposons la technique de mise en œuvre ainsi que ses caractéristiques.

Voici un extrait gratuit du guide de construction des MURS DE SOUTÈNEMENT :

Comme tout procédé, il présente d’une part des avantages et d’autre part des inconvénients. En effet, l’exécution de la paroi moulée nécessite l’usage d’engin de forage comme l’hydrofraise et la benne preneuse. Ce sont des matériels à la fois très coûteux et difficiles à utiliser sans une formation approfondie préalable. Par contre, son utilisation peut maximiser les surfaces habitables en cas de bâtiment souterrain ou de sous-sol. Du point de vue technique, elle minimise les risques de tassement différentielle pour la mitoyenneté même dans le cas où elle serait destinée à recevoir un gros ouvrage.

La mise en œuvre

Comme il a été dit, il vous faudra recourir à plusieurs outils de forage pour sa réalisation :

  • Benne preneuse
  • Hydrofraise
Les premières opérations à réaliser
  • Les travaux préparations :

Pour cette étape, la première tâche est de reconnaître et identifier le type du sol ainsi que la localiser les voiries et les réseaux divers (VRD) des bâtiments mitoyens. La deuxième étape est l’implantation et la mise en place des murettes guides. La dernière tâche est le façonnage des armatures. Il convient de les préparer à l’avance du fait de l’impossibilité de leur réalisation à pied d’œuvre.

  • Le forage :

Cette étape consiste à extraire les déblais avec une benne preneuse en alimentant en même temps la tranchée de bentonite. (Argile smectique gonflante de la famille des montmorillonites. Elle est employée pour le raffinage du pétrole, la préparation de couleurs et de vernis, comme fluide dans les forages.)

  • La mise en place de la cage de ferraillage et des tubes joints.
Le bétonnage et l’enlèvement des tubes joints
  • Le bétonnage :
    Il est réalisé à l’aide d’une colonne à béton, d’un camion à toupie et d’un entonnoir. Pour ce faire, on remplit la tranchée de béton. Etant donné que la bentonite est moins dense que le béton, il est logique qu’elle remonte. La bentonite doit alors être recyclée.
  • L’arrachage des tubes joints avant la prise du béton.
Le terrassement

La fiche est un élément de soulagement des efforts de la poussée de terre. Cette partie ne serra pas déblayée.

[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre PREMIUM

  • Ainsi vous découvrirez :
  • La mise en œuvre
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Les premières opérations à réaliser
  • Le bétonnage et l’enlèvement des tubes joints
  • Le terrassement


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction des MURS DE SOUTÈNEMENT au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Je deviens MEMBRE en achetant le GUIDE