La paroi berlinoise

Bruno Caillard

Voici un extrait gratuit du guide de construction des MURS DE SOUTÈNEMENT :

L’appellation "paroi berlinoise" vient du fait que ce type d’ouvrage de soutènement fut très répandue à Berlin à un certain moment.

Elle est constituée de profilés métalliques et de blindages (en bois, pré-dalle ou plaque d’acier).

On y a recours dès lors que l’emprise du chantier est restreinte. C’est un ouvrage qui peut être provisoire ou définitif selon la situation. En effet, elle peut constituer la fondation d’un bâtiment ou jouer le rôle d’un mur pour un ouvrage en sous-sol (parking).
La paroi berlinoise est économique, car elle ne nécessite pas beaucoup de matériaux. De plus, elle est rapide à mettre en œuvre et offre une plateforme de travail sèche, propre et plane. Cependant, la mise en œuvre de ce type de mur peut causer quelques désagréments aux bâtisses des alentours en raison des vibrations.

Au-delà de 3 m de profondeur, des ancrages sont nécessaires et l’intervention d’une entreprise spécialisée dans le domaine des fondations est impérative. (Voir Paroi ancrée)

La mise en oeuvre :

Il existe des méthodes pour procéder à la mise en œuvre de la paroi :

  • par coulage du béton sur place (béton projeté) ;
  • par la mise en œuvre de pré-dalle ;
  • par la mise en œuvre de plaque métallique.

La mise en œuvre de la paroi par pré-dalle est la plus simple et que nous particulier pouvons effectuer.

Implantation de l’ouvrage et piquetage des emplacements des poutrelles

Pour commencer, vous devrez tout d’abord implanter l’ouvrage en traçant son emprise. Puis, il faudra repérer l’emplacement des poutrelles raidisseurs et enfin placer des piquets sur ces emplacements.

Forage des emplacements des poutrelles

Cette étape consiste à procéder aux forages des emplacements des poutrelles à l’aide d’un engin de forage et d’une tarière.

Mise en place des poutrelles raidisseurs avec scellement en béton

Les poutrelles raidisseurs peuvent être mises en place de 2 manières différentes :

  • soit par battage grâce à une pelle mécanique ou vibration de la poutrelle ;
  • soit par forage et scellement en béton.
    C’est cette dernière solution que nous avons illustré sur l’image.
    Une fois les trous réalisés, du béton sera coulé dedans pour sceller les poutrelles ; les poutrelles sont alors mises en place pendant que le béton est encore frais pour faciliter le réglage de celle-ci (alignement et aplomb). Elles seront placées à une distance régulière de 1 à 2,5 m.

Mis en place des pré-dalles

Les pré-dalles seront mises en place à l’aide d’une pelle mécanique.
Ils seront placés entre les poutrelles raidisseurs et seront mis en place au fur et à mesure que le terrassement avance.
Lorsque le mur comporte plusieurs lit de pré-dalle, le terrassement se déroulera par passes, c’est-à-dire lit par lit.
Afin d’éviter des désagréments aux sols des bâtiments des alentours, il est impératif d’effectuer un remblaiement à l’arrière des parois.

Méthode de mise en place des pré-dalle
Ouvrage terminé

[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre PREMIUM

  • Ainsi vous découvrirez :
  • La mise en oeuvre :
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Implantation de l’ouvrage et piquetage des emplacements des poutrelles
  • Forage des emplacements des poutrelles
  • Mise en place des poutrelles raidisseurs avec scellement en béton
  • Mis en place des pré-dalles
  • Ouvrage terminé
  • Méthode de mise en place des pré-dalle


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction des MURS DE SOUTÈNEMENT au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.