Les étapes des travaux de branchement d’eau

Bruno Caillard

Pour que votre nouvelle maison soit raccordée au réseau d’eau, il faut envoyer une demande de branchement.

Dossier à fournir lors de la demande de branchement d’eau

Il y a un formulaire à remplir pour pouvoir demander un branchement d’eau. En outre, vous devez également fournir les éléments suivants : le plan cadastral qui permet de positionner l’emplacement souhaité pour le compteur, le plan de situation, la copie du permis de construire ou une autorisation de la mairie selon qu’il s’agit d’une nouvelle construction ou d’une construction ancienne et enfin un courrier qui spécifie éventuellement vos exigences particulières.

L’établissement du devis

Quand le dossier complet est transmis, la compagnie va planifier la date du prise des mesures sur le terrain, dans le jargon du métier on parle de « date de métré ». Une fois que le métré est réalisé, on procède alors à l’estimation du devis qui sera par la suite renvoyé au demandeur de branchement d’eau. Si ce dernier valide le devis, il le signe et le renvoie avec le règlement souhaité. En principe les tarifs sont en concordance avec ceux fixés par la collectivité dans le cadre du contrat de délégation du service de l’eau.

Les demandes d’autorisation de travaux

Pour raccorder votre maison à un branchement d’eau, il faut nécessairement envoyer d’autres demandes d’autorisation des travaux auprès des autorités. En effet, il est possible qu’il y ait d’autres branchements comme les câbles téléphoniques, électriques ou encore les canalisations de gaz sur l’emplacement de votre branchement d’eau. Il faut alors présenter une Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux auprès des autres opérateurs afin de vérifier que d’autres ouvrages existent ou non sur l’emplacement souhaité. Une fois la demande envoyée, il faut attendre deux semaines pour les réponses des opérateurs. Il faut aussi envoyer des demandes auprès des collectivités publiques comme la Mairie, la direction départementale de l’équipement. Le début des travaux ne se fait qu’après réception du devis signé, du règlement ainsi que des autorisations administratives.

Les étapes principales des travaux de branchement d’eau

Avant que le robinet de la baignoire ou encore votre chasse d’eau fonctionne, autrement-dit avant que l’eau circule dans les diverses installations, voici les étapes à suivre :

  • La mise en sécurité du chantier

On procède au balisage ainsi qu’à la mise en place des diverses signalisations routières selon les dispositions du code de la route. En effet, les travaux peuvent chevaucher la voie publique. Il se pourrait alors qu’on place des feux tricolores ainsi qu’une déviation de circulation. Par ailleurs, pendant cette phase on procèdera également au repérage réseaux.

  • Le terrassement

C’est là que commencent les travaux proprement dits. Divers engins seront alors utilisés pour ouvrir la tranchée. La difficulté de cette opération dépend de la nature du terrain, de la profondeur de la tranchée ainsi que de la présence des réseaux. Une fois que la tranchée est creusée, les techniciens procèdent au déchargement des matériaux.

  • La pose du branchement

Pour installer les tuyaux et autres dispositifs, il faut commencer par percer la conduite principale avec robinet de fermeture. Ensuite, on pose le tuyau puis on aménage le regard du compteur avant de poser enfin le compteur.

  • Le remblayage et la réfection de chaussée

Une fois que tout est installé, on procède maintenant à la mise en place des diverses couches de matériaux de manière à reconstituer la chaussée à l’identique. Cette disposition vient conformément aux prescriptions techniques qui sont fournies par la Direction Départementale de l’Equipement. On procède alors à la réfection de la chaussée, au plus tard 1 mois après la fin des travaux. Cela peut être provisoire ou définitive.

Il est à préciser que l’activation du branchement se fait dès la pose du compteur. Cela signifie aussi que votre abonnement est actif.

Combien faut-il payer pour demander un branchement d’eau ?

Dans le cas où le projet de construction n’a pas encore déposé un permis de construire mais que le propriétaire souhaite avoir un devis d’estimation, il faut remplir le formulaire de demande de branchement. Contrairement à la demande de devis, il est inutile de joindre les pièces annexes.

Dans le cas où la demande de permis de construire est déjà effectuée et que vous devez lancer les travaux de branchement, il faut retourner le formulaire de Demande de branchement bien complété. Vous devez alors joindre les documents requis comme la copie de l’arrêté du permis de construire ainsi que l’attestation pour pouvoir bénéficier de la TVA à 5,5 %. Si le devis est validé, cela enclenche la visite technique pour le métré.

Le point sur le compteur


Compteur d’eau

Il existe deux catégories de compteur d’eau à savoir le compteur principal et le compteur divisionnaire. Il est à préciser que lors de la construction d’un immeuble ou lors d’un chantier de ravalement de façade, le Service des eaux installent des compteurs temporaires ou compteurs de chantiers.

  • Le compteur principal est l’installation qui est raccordée à l’arrivée d’eau servant à desservir le site. Il appartient normalement à la Société distributrice de l’eau et doit être surveillé par l’abonné. il est installé après la signature d’un contrat de fourniture entre l’abonné et la Société concessionnaire. Il se pourrait qu’un dispositif anti-refoulement soit installé selon les activités à faire sur le lieu.
  • Le compteur divisionnaire ou encore sous-compteur ou encore compteur de répartition est un compteur raccordé au compteur principal. Ce type d’installation est requis dans chaque appartement d’un immeuble ou encore sur les activités d’un site notamment la production, l’arrosage et le nettoyage.