Isolation thermique

Bruno Caillard

Chacun souhaite rendre son logement à la fois moins énergivore et plus confortable. Or, beaucoup d’habitations présentent de nombreuses déperditions thermiques difficiles à quantifier et à déceler. Il est fréquent d’y ressentir durant l’hiver un inconfort persistant d’où l’importance d’une expertise thermique. C’est une étude thermique pertinente et concrète qui a pour objectif de déterminer la qualité d’isolation d’une maison. Ainsi, on peut alors déterminer quelles solutions sont les plus adaptées afin d’améliorer les performances énergétiques et quelle est la rentabilité visée par ces changements.

L’isolation thermique est destinée à lutter contre les pertes de chaleur, aussi appelées déperditions thermiques, que subit un bâtiment par ses parois pendant les périodes de froid et permet de ralentir la transmission de la chaleur extérieure en été.

Les matériaux de construction comme le béton, la maçonnerie de parpaings ou même la pierre de taille présentent en général un faible pouvoir en isolation thermique. Ainsi, il faut les associer à un isolant. Celui-ci peut aussi bien être posé à l’intérieur qu’à l’extérieur du bâtiment.

L’efficacité de l’isolation thermique de l’isolant dépend de son épaisseur et de sa performance intrinsèque. Cette caractéristique est représentée par :

  • Le coefficient λ (lambda) qui désigne la conductivité thermique du matériau. C’est la quantité de chaleur traversant le matériau dans un état stationnaire par unité de surface, de temps et de gradient thermique. Elle est mesurée en W/m.K. Plus cette conductivité est faible, meilleure sera la résistance thermique de l’isolant.
Catégories de matériauxMatériaux isolants traditionnelsMatériaux à isolants thermiques répartisMatériaux biosourcés
MatériauxLaine de verreLaine de rochePolystyrène expanséBrique de terre cuite isolanteBéton cellulaireFibre de boisLaine de chanvreLaine de mouton
λ conductivité thermique [W/m.K]0,032 à 0,0380,032 à 0,0380,032 à 0,0380,11 à 0,200,09 à 0,110,037 à 0,0460,038 à 0,0420,035 à 0,042
  • Le coefficient de transmission thermique U est la quantité de chaleur traversant la paroi du matériau en régime continu par unité de temps, par unité de surface et par unité de différence de température entre les atmosphères situées de part et d’autre de la paroi. Il s’exprime en W/m²K. Plus sa valeur est faible et plus la paroi est isolée.
Types de paroiCoefficient de transmission thermique U [W/m²K]
Mur plein de 29 cm2,2
Mur plein de 39 cm1,8
Mur creux non isolé1,7
Mur plein bardé isolé0,5
Mur de pierre non isolé de 30 cm / 40 cm / 50 cm / 60 cm3,9 / 3,5 / 3,2 / 2,9
Mur de béton cellulaire de 25 cm / 30 cm / 35 cm0,7 / 0,6 / 0,5
  • Le coefficient K définit le niveau d’isolation thermique global d’un bâtiment. Plus il est bas, plus la perte d’énergie du bâtiment est faible. Cette valeur K est calculée sur la base des valeurs U et de la compacité du bâtiment.

Par principe, l’isolant ne doit pas contribuer à la propagation de l’incendie. Et quand il est utilisé à l’intérieur de l’habitation, l’isolant ne doit pas contribuer à détériorer la qualité de l’air intérieur.

Isolant thermique
  • 1 : Mur
  • 2 : Colle / liant / accroche
  • 3 : Produit isolant
  • 4 : Enduit
  • 5 : Treillis d’armature
  • 6 : Enduit de finition