Les chemins d’accès en pavés de pierres naturelles

Bruno Caillard

Le chemin d’accès ou allée est avant tout une aire d’accueil, un fil conducteur qui guide le visiteur vers votre maison. Cette allée garantit alors la première impression de votre maison. Il existe plusieurs types d’allées tels que les allées bitumées, les allées gravillonnées et le gravier stabilisé ou encore les chemins en pavés.
Dans cet article, nous vous proposons une mise en œuvre de manière créative et personnelle de votre allée en pavés de pierres naturelles.

Le revêtement extérieur est une étape importante lors de la réalisation de l’aménagement de vos espaces extérieurs. Pour aménager les allées de votre maison, vous pouvez adopter un dallage en pierres naturelles. Les pierres naturelles idéales pour le pavage sont le granite, le basalte, le grès, le porphyre, la pierre de luzerne ou encore la pierre bleue.

Avantages des pavés de pierres naturelles
Utilisé dans les temps anciens à Rome et encore aujourd’hui, les pierres peuvent résister aux conditions météorologiques les plus dures tout en conservant leur beauté naturelle.
Les pavés de pierres naturelles sont faciles à installer et apportent de l’élégance à sa propriété.
Son rapport qualité/prix est vraiment très intéressant.

La mise en œuvre des pavés de pierres naturelles

Terrassement

Après avoir délimité l’emprise de votre futur allée, il vous faut tout d’abord réaliser un décaissement de 30 cm pour un accès carrossable comme dans le cas d’une entrée de garage. Si l’ouvrage est seulement destiné aux piétons, 15 cm suffiront.
Réaliser ensuite une sous-couche plane et stable en remplissant la fouille de graves et de sable vibrés sur une épaisseur de 5 à 10 cm environ.

Réalisation de la chape

La chape servira de lit de pose de vos pavés. Elle sera faite en béton sec d’une épaisseur comprise entre 5 et 8 cm environ. Elle sera damée avec une plaque vibrante, ce qui lui conférera une solidité face à la compression tout en conservant une perméabilité à l’eau.
Le taux de ciment mélangé au poussier varie en fonction de la destination du travail. Pour un pavage piétonnier, un mélange à 150 kg/m3 suffit alors qu’il sera conseillé d’augmenter cette quantité à 200 kg voir dans le cas d’un accès carrossable.
Après avoir bien étalé la chape, il est fortement déconseillé de marcher directement dessus lors de la pose. Pour y remédier, il faudra donc étaler des planches sur lesquelles vous pourrez marcher et effectuer la pose de votre pavés.

Pavage

Les pavés devront être adaptés suivant l’usage : 5 cm d’épaisseur au minimum pour un accès piétonnier et 7 cm minimum pour un accès carrossable.
Les pavés les plus minces, généralement pour les accès des piétons, devront être impérativement placés à plein bain de mortier. Le pavé et sa couche de pose forment ainsi un bloc, ceci pour augmenter la résistance au détriment de l’élasticité.
Pour les accès plus sollicités, comme les entrées de garage, les pavés sont à poser sur une couche de pose stabilisée qui permettra d’évacuer l’eau d’infiltration. Ainsi, les joints de ciment seront préservés et tout éclatement dû au gel durant l’hiver sera évité.
Il est fortement conseillé de débuter la pose des pavés au niveau des angles.
Poser le premier pavé à l’extrémité de la tranchée.
Poursuivre la mise en place des autres pavés tout en vous assurant qu’ils soient parfaitement alignés et bien droits.
Après la pose de six ou sept pavés, toujours vérifier la hauteur de l’ensemble en utilisant un niveau à bulle.
Vous pouvez utiliser un maillet pour ajuster la hauteur des pavés que vous trouvez plus hauts que les autres.

Pose des bordures

Les bordures sont à poser au-dessus de la chape, au même niveau que les pavés. Ils servent à éviter le désordre des pavés en bloquant solidement toutes les rives tout en contrant les forces auxquelles les pavés seront soumises.
Les bordures en pierre de dimensions 100 x 20 x 05 cm sont les plus utilisées.

Jointoyage

Le jointoyage consiste à remplir les joints ou les espaces présents entre deux pavés par une coulée. Le mélange est réalisé à base de ciment haute résistance. Après la coulée et le nettoyage, un film de ciment restera souvent visible pendant quelques semaines mais ce dernier s’effacera au fur et à mesure des assauts de la météo.

Conseil  : Si vous voulez mettre en oeuvre une allée carrossable mais que vous souhaitez limiter le coût, vous pouvez opter pour la création de bandes de roulement en pavés de granit et le reste de la surface peut être réalisée en gazon. Cela vous permettra de faire une très grosse économie tout en ayant un rendu plus esthétique et pratique.

Les différentes types de pose des pavés

Pose droite des pavés

La pose droite des pavés donne un résultat design et épuré. Elle convient aux parkings ou aux allées auxquels vous souhaitez donner de la perspective.

Pose en diagonale des pavés

La pose en diagonale est une technique qui convient particulièrement aux longues allées.

Pose en arche des pavés

La pose en arche avec un seul coloris de pierre permet d’uniformiser votre sol. L’arche peut aussi être mixte, avec plusieurs coloris de pavés, selon l’effet souhaité ou adapté au décor environnant.


Pose en motifs des pavés

Il existe d’autres types de poses, comme par exemple la personnalisation suivant la forme de votre choix. Vous pouvez ainsi dessiner ce que vous souhaitez.

Pose en queue de paon des pavés

Le motif de pose du pavage en queue de paon peut être souligné par une bande de granite d’un coloris différent qui va l’entourer. Ici, nous avons un granite gris et granite rose. Cette pose est possible sans soulignement.


Cette liste n’est pas exhaustive. En effet, il existe encore de nombreuses façons de poser les pavés. Vous pouvez jouer avec les formes et les couleurs. Pour concrétiser votre imagination, ayez confiance en votre créativité.