Les chemins d’accès en bitume

Bruno Caillard

Pour embellir et rendre praticable une allée extérieure, il est bien souvent préférable de l’aménager. Pour ce faire, il existe de nombreuses solutions. Dans cet article, nous allons vous parler des chemins d’accès en bitume.

Le bitume

Le bitume est idéal pour les allées carrossables. Il rend l’allée plus résistante aux intempéries et plus propre que les chemins de terre ou de gravier. La création d’une allée de jardin en bitume est un aménagement important qui nécessite une bonne dose de réflexion et une bonne préparation du terrain. Le bitumage est une technique nécessitant souvent la mobilisation des engins de chantier.

Le bitume permet de réaliser deux types de revêtements : l’enrobé et le bicouche.

  • L’enrobé est un mélange de sable, de graviers et de bitume. Doté d’une durée de vie de 10 à 20 ans, il est adapté pour les terrains en pente et pour les allées accueillant une forte circulation. Sa grande cohésion et sa résistance à l’ensemble assureront le confort et la réduction des bruits des véhicules qui l’emprunteront.

  • Le bicouche est une superposition de deux couches distinctes, à savoir une couche de graviers et une autre de fin bitume chaud. Cette dernière va venir recouvrir et consolider la première. Selon le style de décoration désiré, les coloris gris, rouge ou bleu pourront être également choisis, ceux-ci étant octroyés aux gravillons utilisés lors des travaux.

Remarques : Le procédé de recouvrement bicouche est beaucoup moins technique et 50 % moins coûteux que celui de l’enrobé.

La mise en œuvre des chemins d’accès en bitume

Le terrassement

Comme toutes les constructions, la voie a besoin d’une fondation pour ne pas être emportée par les intempéries.
Il faut tout d’abord réaliser une tranchée d’environ 20 cm de profondeur permettant d’assurer la stabilité de l’ouvrage. Le décaissement permet de retirer les couches superficielles du terrain, à savoir les moins stables.
Une règle simple et évidente à respecter est le départ de la voie qui doit, si possible, se situer à quelques centimètres plus bas de l’arrivée. Cela évitera à l’eau de ruisseler vers votre maison.
Bien compacter le sol de fondation pour éviter le tassement ou la présence de déflexions sur l’allée.

L’empierrage

C’est la partie la moins visible et pourtant la plus importante de tout l’ouvrage. La couche de pierre est indispensable. Elle sert de support au revêtement de bitume dont elle assure la forme et la stabilité.
Mais avant l’empierrage, un film géotextile est souvent déposé au contact du sol préparé. Il permet, notamment pour les terrains humides, d’assurer la cohérence de la couche de pierres à travers le temps et d’éviter qu’elle ne se dilue ou soit emportée avec la terre.
L’empierrage consiste à déposer du gravier en couches successives de 10 à 15 cm et à comprimer chaque couche avec un rouleau compresseur. L’aplanissement de cette couche est essentiel car c’est elle qui donne sa forme finale au revêtement.
C’est au moment de l’empierrage que sont construites les bordures, le plus souvent en béton, qui viennent délimiter la voie bitumée.

Le bitumage
Pour le bétonnage, il existe deux méthodes de mise en œuvre :

Le gravillonnage

Cette première méthode consiste à épandre une couche fine de bitume chaud sur la surface compressée initialement préparée et à épandre des graviers dessus. L’application peut se faire en monocouche ou bicouche.
Cette méthode permet aussi de choisir la couleur de son revêtement qui sera celle du gravillon utilisé : gris, rouge ou bleu.

L’enrobé

Il s’agit d’un mélange de bitume, de sable et de graviers. Une fois posé, le bitume doit encore être compressé à chaud afin d’obtenir une surface lisse et plane. L’enrobé existe en deux couleurs : le noir et le rouge. La couleur rouge est obtenue par adjonction d’oxyde de fer avec un gravier déjà rouge.

Avantages des chemins d’accès en bitume

Le bitume permet d’avoir un large choix de coloris : du traditionnel noir jusqu’au bleu, jaune, vert et rouge. Il est possible de réaliser des motifs géométriques sur le bitume.

L’absence de joints transversaux sur le revêtement d’enrobé améliore le confort lorsque vous allez rouler dessus et assure une facilité de déplacement pour tout le monde : voiture, poussette, bicyclette, brouette…

Le bitume est un matériau facile à entretenir. Un coup de balai ou encore plusieurs jets d’eau suffisent pour le garder propre.

Suivant la taille du gravier utilisé, l’enrobé sera dit drainant ou non. Un gros gravier permet la circulation de l’air et de l’eau à travers le goudron, ce qui permet à l’eau de s’écouler, évitant ainsi les flaques dangereuses.

Inconvénient des chemins d’accès en bitume

L’inconvénient de cette méthode est sa durée de vie. Les gravillons auront en effet tendance à se détacher avec le temps et le passage des véhicules malgré la compression au rouleau.