Les bétons striés ou balayés

Bruno Caillard

Si vous voulez aménager votre allée, vous pouvez opter pour un béton décoratif adapté qui, non seulement est économique et rapide, mais donnera aussi du sens à votre projet.

Béton strié

Le béton strié ou balayé est un béton dont la surface est animée par de fines stries qui sont régulières et parallèles et qui favorisent l’adhérence tout en améliorant l’esthétique. Selon le rendu recherché, ces stries sont réalisées par le passage d’un râteau ou d’un balai spécifique sur le béton frais. Pouvant être brut ou coloré, son graphisme simple offre un large potentiel d’intégration à son environnement. En plus de son entretien facile, il est aussi très résistant.

Caractéristiques du béton strié

Le béton strié est imperméable. Sa surface est dure, résistante et plus ou moins rugueuse suivant la taille des stries. De plus, il a de très bonnes qualités d’adhérence.


La couleur du revêtement peut aller du très clair au très sombre suivant le béton utilisé et le type de granulats. Le béton strié a l’avantage de pouvoir s’intégrer à n’importe quel paysage, d’aider à la distinction de la fonctionnalité des espaces et de renforcer la sécurité routière.

Durée de vie du béton strié

La durée de vie du béton balayé peut aller jusqu’à 30 ans dans les cas où :

  • les joints sont suffisants (des joints trop peu nombreux entraînent des risques de fissuration)
  • il n’y a pas de circulation de véhicules lourds.

    Utilisation du béton strié

    Le béton strié fait partie des bétons décoratifs. Ainsi, il permet de personnaliser les aménagements publics et privés.

Le béton strié est utilisé pour l’aménagement :

  • des voiries urbaines et des lotissements
  • des parvis d’église
  • des ronds points
  • des accès de garage
  • des rues piétonnes
  • des trottoirs
  • des allées de cimetière
  • des terrasses
  • des places des cours d’école
  • des allées de jardin
  • des rampes pour handicapés
  • des zones de décélération
  • des plages de piscine
  • des séparateurs de circulation
  • des pistes cyclables
  • des parkings
  • des voiries à fortes pentes
Allée en béton strié
Voirie en béton strié


Composition du béton strié

Les proportions du mélange sont semblables à celles des autres bétons.
Pour un sac de ciment de 35 kg, voici la composition idéale pour réaliser un béton strié :

  • Sable : 50 litres
  • Graviers : 80 litres
  • Eau : 17 litres environ

Mise en oeuvre du béton strié

Une bonne préparation du chantier reste le meilleur gage de réussite. La mise en oeuvre du béton strié se fait par étapes :

Compactage du sol

Bien compacter le sol, par exemple avec un rouleau à gazon.

Coffrage

Placer les coffrages et régler leur hauteur pour qu’ils correspondent exactement à la future épaisseur de la dalle.

Lit de mortier

Poser le calepinage sur un lit de mortier quelques jours avant le coulage du béton.

Joint de dilatation

Prévoir ensuite des joints de dilatation en plaçant des baguettes spécifiques en plastique autour de chaque point singulier et tous les 2 ou 3 mètres linéaires.


Étalement du béton
  • Étaler le béton de manière homogène et à une épaisseur suffisante. Pour éviter les vagues et l’aspect bosselé en surface, utiliser une lissarde à béton. Les rajouts d’eau sont interdits car ils nuisent à la durabilité du béton.
  • Talocher au fur et à mesure.
  • Vérifier avec un niveau le plan de votre béton.

Après talochage et lissage de la surface du béton et avant son durcissement total, différentes méthodes de traitement de surface peuvent être appliquées sur les dallages pour les rendre antidérapants, faciles à nettoyer et pour leur donner un aspect strié.

On distingue par exemple :

  • le béton strié au râteau ;
  • le béton strié par passage d’une boucharde à rouleau sur le béton frais ;
  • le béton strié par action mécanique sur le béton durci.
Traitement de surface
Les méthodes de traitement de surface


Avantages du béton strié

  • Facilité de mise en œuvre
  • Antidérapant
  • Confortable pour l’ensemble des usagers. Toutefois, le confort est variable en fonction de la taille des stries et donc de la rugosité du revêtement.
  • Le béton balayé présente une bonne résistance à l’usure et au gel.

    Inconvénients du béton strié

    La mise en oeuvre présente de nombreuses difficultés :

  • la durée de séchage du matériau avant la mise en circulation des automobiles qui est de un mois rend la réparation difficile.
  • les différences d’aspect entre le revêtement neuf et le revêtement ancien sont inévitables. Il est impossible de retrouver les mêmes teintes et les mêmes stries.
  • le nouveau calepinage de l’intervention va nuire à l’aspect général et parfois à la tenue mécanique de certaines chaussées.

Selon la taille des stries, un béton strié sur lequel on circule peut provoquer des nuisances sonores.
Le béton strié est moins esthétique que le béton désactivé.
Lorsqu’il est utilisé, on risque de noter une dégradation de l’aspect du béton strié :

  • plus le revêtement est clair, plus il est sensible aux traces de pneus, aux tâches d’huile…
  • les stries disparaissent avec le temps et les usages
  • accumulation de particules fines de type poussières lui faisant légèrement perdre sa rugosité et son éclat
  • suivant les stries, on verra s’accumuler, en plus des particules fines, des déchets (mégots…) et se développer différents végétaux (herbe, mousse…) qui peuvent combler les joints.