Comment réaliser un coffrage avant le coulage du béton ?

Bruno Caillard

Le coffrage est un élément incontournable lors du coulage du béton. Pour réaliser un coffrage, nul besoin de se procurer des planches neuves. On peut ainsi se servir de planches de bois récupérées. Néanmoins, le domaine du bâtiment a fait naître un nouveau métier, celui de coffreur. Cet artisan n’utilise plus du bois pour travailler, il se sert d’acier et de béton vibré quand il s’agit de grandes constructions. Mais qu’il s’agisse d’une petite ou d’une grande construction, le coffrage doit être réalisé convenablement pour ne pas gaspiller le béton et pour éviter que la terre ne s’y mélange.

Mais avant de réaliser le coffrage proprement dit, il faut savoir bien choisir son coffrage en tenant compte de plusieurs critères à commencer par les formes prévues, la mise en œuvre, le poids du coffrage (quand il s’agit d’une grande construction) ainsi que le parement à obtenir (béton brut, enduit, lasuré, etc.). A titre d’information, le coffrage va permettre au béton de prendre la forme souhaitée. Il sert aussi de maintien au matériau jusqu’à sa prise. Enfin, il donne un état de surface au béton.

Comment réaliser le coffrage ?

Coffrage d’une dalle exterieure

Il faut d’abord commencer par choisir les planches. Si vous avez opté pour la récupération, il faut s’assurer qu’elles soient bien droites et qu’elles présentent des arêtes bien franches, pour pouvoir créer des angles parfaits (indispensables dans le cas d’une dalle extérieure). Ensuite, il faut couper les planches à la bonne dimension. Pour cette opération, vous devez vous servir soit d’une scie égoïne, soit d’une scie sauteuse, soit d’une scie circulaire. Il ne reste plus ensuite qu’à disposer les planches. A noter que le coffrage doit être réalisé après le terrassement. Pour l’assemblage du coffrage, il y a plusieurs techniques. Si le coffrage est


utile pour la réalisation d’une terrasse en béton ou d’une fondation de plusieurs mètres de long, il est conseillé de se servir de cales ou de piquets tous les cinquante centimètres. Autrement, des déformations peuvent se présenter. Il faut par ailleurs que tout soit parfaitement de niveau pour éviter tout problème lors du coulage du béton. Grâce au coffrage, le béton ne se répand partout et on bénéficie de guide pour couler la dalle et la lisser à niveau.


Coffrage d’une linteau
Coffrage d’un poteau


Conseil pour la solidité du béton coffré

Pour que le béton coffré soit plus solide, il faut planter régulièrement un bâton dans le béton pour colmater d’éventuels trous pouvant se former dans la masse. Ensuite, quand le coffrage est rempli, il ne reste plus qu’à vibrer le béton en frappant avec un marteau. Le but de cette opération est d’éliminer les bulles d’air et de renforcer la solidité du béton. Il faut aussi lisser le dessus en se servant d’une taloche. Il ne reste plus ensuite qu’à laisser durcir pendant plusieurs jours.


Vibrer le béton
Lissage du béton


Conseils lors de la phase de décoffrage

Une fois que le béton a pris, il est temps maintenant de penser au décoffrage. C’est une démarche délicate. En effet, les arêtes du béton coulé deviennent fragiles une fois que le béton a séché. Il faut donc être méticuleux lors du décoffrage. Pour ce faire, il faut retirer un à un les piquets de maintien que vous aviez placés lors du coulage du béton. Faites aussi de même pour les chevillettes de maçon plantées dans le sol. Mais même si les piquets sont retirés, les planches adhèrent toujours au béton. Pour les décoller, il faut procéder doucement pour ne pas briser les arêtes.

L’opération de décoffrage peut être facile si vous avez utilisé de l’huile de décoffrage qui est à enduire aux planches de coffrage avant le coulage du béton. Autrement, il faut commencer par donner quelques coups de marteau sur les planches. Les vibrations, cette fois-ci, servent à désolidariser le coffrage du béton. Normalement, des interstices apparaissent après quelques coups d’une intensité modérée. Il ne faut surtout pas insérer un burin ou un tournevis dans les interstices, autrement vous abîmeriez le béton qui vient d’être coulé.

Après le terrassement, le coffrage est une étape importante d’une construction, dans le cas où vous devez couler du béton. En effet, c’est cet assemblage de bois ou d’acier qui va maintenir le béton jusqu’à ce qu’il soit sec.