Comment poser des balustres ?

Bruno Caillard

Pour un décor à l’ancienne, il est possible de délimiter la terrasse avec des balustres. On parle aussi d’installer une balustrade. Si la mise en place des balustres a pour objectif de sécuriser la terrasse, on parle de mise en place d’un garde-corps. Cependant leur mise en œuvre n’est pas si évidente que cela en a l’air.


balustre en pierre

Il faut en effet se servir de mortier. Il faut également prévoir des buses pour l’évacuation des eaux pluviales. Il ne faut pas non plus oublier de ferrailler l’ensemble et de remplir les trumeaux de béton pour ne pas alourdir les balustrades et pour les stabiliser. Il faut également prévoir la main courante. Par ailleurs, il est à noter qu’il y a des normes à respecter en ce qui concerne la pose des balustres qui vont constituer un garde-corps. Pour commencer, il y a la norme sur les dimensions du garde-corps (hauteur et espacement entre les balustres). Il y aussi la norme sur la résistance du garde-corps.

Comment implanter la balustrade ?

Il faut commencer par mettre les bases ou encore les premiers éléments du pilier, notamment l’angle intermédiaire ou l’extrémité de balustrade. Pour que la balustrade soit bien installée, vous pouvez armer les balustres. Il faut ensuite se servir de mortier traditionnel pour sceller les bases ou les


premiers éléments de piliers. Si vous avez choisi le carrelage ou la dalle pour votre sol, il faut ajouter un produit d’adhérence au mortier.

Quel espace entre les balustres ?

Il faut mesurer les intervalles entre les piliers afin de déterminer l’écartement des balustres. Pour info, il faut prévoir 4 balustres par mètre. Si la balustrade sert de garde-corps, il est utile de diminuer l’entraxe afin de se conformer aux normes mentionnées plus haut. Une fois que l’espacement est défini, il ne reste plus qu’à poser les balustres sur les lisses basses que vous aurez pris le soin de sceller au mortier. Quand vous jointoyez les balustres et les lisses, il faut que le joint ait une épaisseur de 5 mm. Pour cette opération, vous devez vous servir de mortier-colle.

Comment assembler les piliers de la balustrade ?

Il existe divers types de piliers, certains ont besoin d’être superposés lors de la mise en œuvre et d’autres ont besoin d’un assemblage au niveau de leurs bases pour former le fût du pilier. Il faut ensuite se servir de colle bi-composants pour le maintien des plaques. Il ne reste plus par la suite qu’à remplir l’intérieur du pilier avec du béton. Pour cette opération, il faut se servir d’un bâton pour que le béton arrive jusqu’au fond du pilier.

Comment poser la main courante ?

Lors de la pose des mains courantes, il faut sceller un goujon dans les trous. Pour une meilleure fixation, il faut aussi sceller des goujons entre la main courante et le pilier. Par ailleurs, il faut réaliser des joints de 5 mm entre les balustres et les mains courantes ainsi qu’entre les mains courantes en se servant de mortier-colle. Lors de cette opération, il faut se servir d’un adhésif pour protéger le bord des joints afin que la balustrade ne soit pas tachée par le mortier-colle quand on réalise le jointoiement.

A propos des normes de balustrade et de garde-corps

Si le but des balustrades est de protéger une dénivellation supérieure à 1 m, il faut se conformer aux réglementations mentionnées dans le code de la construction et de l’habitat. Ainsi, selon la norme NF P 01-012, il faut que les dimensions de la balustrade soient les suivantes : la hauteur minimum est de 100 cm pour l’arête supérieure de la lisse haute, la dimension verticale des vides entre les lisses doit être inférieure à 0.11 m s’il s’agit des éléments situés à plus de 0.45 m et inférieure à 0.18 m pour des éléments situés à une hauteur de plus de 0.45 m. Il faut également que la dimension horizontale des vides entres les barreaux soit inférieure à 0.11m. Il y a aussi la norme NF P 01-013 qui s’applique à la résistance de la balustrade.

Il est important de respecter toutes ces normes pour que votre balustrade assure pleinement ses rôles de sécurité et de décoration.