Les bétons de latérite

Bruno Caillard

Les latérites sont des roches métamorphiques de couleur rouge ou brune se trouvant en grande quantité dans les pays équatoriaux et tropicaux.
Elles sont formées par l’altération lente des basaltes favorisée par un climat chaud et humide sur une période prolongée.

Leur composition est riche en hydroxyde de fer et en hydroxyde d’aluminium. Elles se présentent sous forme de terres rouges dues essentiellement au fer oxydé et qui contiennent des nodules (une grosseur anormale de forme généralement arrondie) plus durs du fait de la recristallisation et la dissolution des oxydes de fer et d’alumine. Quand ce phénomène se produit dans des horizons superficiels, elle engendre la naissance de ce que l’on appelle la « cuirasse latéritique ».


Granulats de latérite
Granulats de latérite


Les bancs de latérite sont quelque peu graveleux. Par criblage ou par concassage de la cuirasse latéritique, nous obtenons des granulats potentiellement utilisables en tant que graviers dans la composition des bétons.

Les caractéristiques des bétons de latérite

La résistance du béton de latérite est en général plus faible comparée à celle des bétons courants, les deux ayant le même dosage en ciment. Cette résistance en compression est de l’ordre de 25 MPa dans la majorité des cas.
La résistance en flexion du béton à granulat de latérite est de 20% sa résistance en compression.
Il est plus lourd qu’un béton ordinaire. En effet, sa densité en masse volumique est de 2 800 voire même de 3 000 Kg/m3.
Du fait de la très faible quantité de silice, d’argile et de chaux dans les granulats de latérite, ils présentent une contraction nette, donc une dégradation dans une solution de soude.
De nature plus ou moins poreuse, la latérite absorbe une certaine quantité d’eau. Un pré-mouillage est donc nécessaire avant son utilisation.

La composition des bétons

La composition des granulats pour le béton de latérite s’établie de la même façon que les granulats des bétons traditionnels. Mais comme nous l’avons dit précédemment, ils doivent être préalablement mouillés, et surtout, ils doivent être bien lavés afin d’enlever les terres rouges qui s’y adhèrent.
Le dosage du ciment doit être légèrement augmenté pour faire face à la rugosité de surface.
Pour donner un exemple, pour 1 volume de sable, on utilisera 5 volumes de granulat de latérite. Le rapport eau-ciment est entre 0,4 et 0,6. Enfin, le rapport granulat de latérite-ciment est de 4 à 6.

ConstituantsQuantité
Ciment [ Kg/m3 ] :370
Sable [ Kg/m3] :330
Granulat de latérite [ Kg/m3 ] :1665
Eau [ L/m3 ] :185

Utilisation, avantage et inconvénient

On les utilise généralement pour réaliser les parties des bâtiments ou des ouvrages où une très grande résistance n’est pas forcément indispensable. Nous pouvons citer les murs en béton banché, les bétons de remplissage, et quelque fois les bétons de structure.
Ces granulats sont bons marchés dans la mesure où ils sont en très grande quantité.
L’inconvénient principal se situe bien évidemment sur sa faible résistance. Nous pouvons également déplorer leur aspect qui nécessite souvent l’application d’un enduit.