Les semelles filantes

Bruno, Yvan

Quand une simple fondation en semelle isolée n’est pas suffisante, il est alors nécessaire de construire une fondation plus large qui va également travailler à la flexion et dans laquelle seront incorporées des armatures. Ce sont les semelles filantes.

Voici un extrait gratuit du GRAND GUIDE DE LA MACONNERIE :

La mise en oeuvre d’une semelle filante n’est pas si difficile du moment que l’on prête attention à certains détails tels que les niveaux ou la qualité du mortier.


Fondation des semelles filantes
Réaliser une semelle filante

Dans cette illustration, le béton est moulé dans le sol. Ainsi, on n’a pas eu recours à des coffrages.


En règle générale, on a recours à ce type de fondation dans les cas où la construction est supérieure à 20 m² et le sol dispose d’une bonne portance.
Elle est recommandée dans les régions où les sols peuvent geler. En effet, le gonflement des sols dû au gel n’a aucune conséquence néfaste sur les semelles filantes. Ce phénomène de gonflement est plus souvent rencontré dans les sols argileux dans la mesure où l’argile augmente en taille (se gonfle) en présence d’eau, c’est à dire sous l’effet de l’humidité, et se désenfle durant les périodes sèches.

La profondeur des fondations

h0 : Profondeur de mise hors gel pour une altitude ≤ 150m

Les fondations doivent être coulées à une profondeur suffisante afin de les mettre "hors gel".
Pour obtenir cette bonne profondeur que l’on va noter Phg, il y a un petit calcul à faire.
La formule que l’on va utiliser est la suivante :
Phg = h0 + {A-150 \over 200}.0,05

  • A : Altitude de la construction en mètre
  • h0 : valeur sur la carte pour une altitude ≤ 150 m

Si l’altitude est inférieure ou égale à 150 m, on prend tout de suite Phg = h0.



Par contre, si cette altitude est supérieure à 150 m, on utilisera la formule précédente.

Exemple
Pour une construction en région parisienne : Altitude = 67 m (<150 m)
On a alors Phg = h0 = 60 cm.

Pour une construction à Annecy : Altitude = 447 m (>150 m)
on a alors
Phg = 0,9 + {447-150 \over 200}.0,05 = 97 cm

Les dimensions

En utilisant ce type de fondation, il faut faire en sorte que les dimensions des murs soient des multiples de la longueur d’un bloc, c’est-à-dire 50 cm. Cette méthode vous permettra de ne pas sectionner des blocs.
Cependant, suivant le type d’appareillage que vous allez choisir, vous aurez à sectionner un bloc en une moitié, en un tiers ou en deux tiers de son volume initial.
Sachez que les blocs standards sont creux et sont dotés d’une longueur de 50 cm et les épaisseurs courantes sont de 10, 15 et 20 cm de large. Dans la pratique, on a le plus souvent recours à des blocs de 20 cm vu que ce sont les moins chers sur le marché. Nous allons donc prendre en compte cette largeur.
Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter l’article sur les parpaings.

Réalisation de la semelle

Creuser la tranchée

Après avoir fini de creuser la fouille, un film polyane peut être glissé au fond et être remonté jusqu’aux bords afin de maintenir la zone de travail propre.

Le plan de ferraillage qui va suivre peut paraître un peu complexe au premier abord mais ce n’est pas du tout le cas si vous suivez scrupuleusement les éta[...]

...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre PREMIUM
  • Ainsi vous découvrirez :
  • La profondeur des fondations
  • Les dimensions
  • Réalisation de la semelle
  • Élévation des éléments de la maçonnerie
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Creuser la tranchée
  • Ferraillage : semelle SL35
  • Ferraillage : poteau
  • Pose des L de raccord
  • Coulage du béton
  • Pose de la première assise
  • h0 : Profondeur de mise hors gel pour une altitude ≤ 150m
  • Fondation des semelles filantes
  • Réaliser une semelle filante


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos packs en fonction du type de projet que vous souhaitez réaliser :

Les guides de la MAÇONNERIE