Les Pieux

Bruno Caillard

Les pieux font partis des fondations profondes sur lesquelles un bâtiment s’appuie. Il est indispensable d’utiliser ce type de fondation lorsque le sol sur lequel on bâtit un ouvrage n’est pas suffisamment solide et homogène. Les pieux auront alors pour fonction de transmettre les charges de l’ouvrage à une couche de sol plus dure qui se trouve plus en profondeur. On peut aussi l’utiliser pour le renforcement d’une fondation existante. Par ailleurs, les pieux supportent toute la structure de l’ouvrage. Ainsi, il peut être en bois, en béton ou en acier.

On distingue trois types de pieux selon leur mise en œuvre :

  • Pieux fabriqués à l’avance et battus
  • Pieux fabriqués durant le battage
  • Pieux spéciaux

Pieux fabriqués à l’avance et battus

  • Pieux en bois

Pieu en bois

La tête du pieu, lors du battage, reçoit les chocs successifs du mouton. Donc, elle doit être frettée à l’aide d’un cercle métallique monté à chaud pour éviter sa détérioration. Puisqu’il y a enfoncement, la pointe du pieu doit être protégée par un élément de protection appelé sabot.

Conditions d’emploi des pieux en bois

Les pieux en bois ne constituent pas une solution avantageuse car ils ne peuvent supporter que de faibles charges. En effet, la longueur d’ancrage ne peut dépasser les 12 m. Leur utilisation n’est conseillée que si le pieu en question n’a pas à subir des alternances d’humidité et de sécheresse mais également en cas de manque de moyen de battage approprié.
Du fait de leur fragilité, lors de la mise en œuvre, des précautions telles qu’un guidage extrêmement soigné sont indispensables.

  • Pieux en béton

Béton armé

Pieu en béton armé

Les pieux en béton armé peuvent se présenter sous des sections différentes : carrée, circulaire, hexagonale,... Selon sa section, un pieu en béton armé peut avoir des dimensions transversales de 0,20 à 0,60 m et des longueurs d’ancrage qui vont de 10 à 30 m.

Conditions d’emploi des pieux en béton armé

Contrairement au pieu en bois, le pieu en béton est très résistant et il garde sa bonne tenue dans le temps.
Le seul inconvénient de ce type de pieu est le fait que sa mise en œuvre requiert des moyens importants et bruyants.

Béton précontraint

Ce type de pieu est très performant car il a une grande résistance au battage et qu’il n’y a pas de risque d’éclatement du béton. Il est susceptible d’accepter des efforts de flexion car leur section supporte mieux les efforts de traction.

  • Pieux métalliques

Les pieux métalliques peuvent être :

En aciers de section pleine

Pieu en acier

Cette section peut être en I ou en H. Aussi, ils constituent la meilleure solution pour traverser des terrains compacts ou contenant des obstacles isolés et pour obtenir une bonne pénétration dans le rocher. Leur longueur peut être facilement adaptée à la profondeur voulue en cours d’exécution par simple raboutage ou par soudure.

En aciers creux ou tubulaires

Ils peuvent être en tubes circulaires ou orthogonaux.

Conditions d’emploi des pieux métalliques

Ils ont les mêmes avantages que les pieux en béton. Toutefois, ils sont réalisés dans des dimensions importantes variant de 1,2 à 1,8 m, voire même à plus de 2 m pour les fondations en site fluvial ou maritime dans le cas où ils sont utilisés pour constituer des ouvrages d’accostage et d’amarrage.

Pieux fabriqués durant le battage

Comme son nom l’indique, ces types de pieux sont constitués d’éléments préfabriqués et ils sont assemblés lors de la mise en œuvre.

  • Pieux en anneaux assemblables

Pieux en anneaux assemblables

Les anneaux peuvent être en béton armé ou en béton précontraint. La mise en œuvre se fait avec ou sans emboutement d’un élément sur l’autre. Ils peuvent être liés par soudure de couronne ou de chemise métallique ou par collage à la résine des interfaces du béton.

  • Pieux métalliques à éléments assemblables

Nous classons ici les pieux métalliques délibérément constitués par des éléments de longueurs unitaires qui sont déterminés en vue des commodités d’approvisionnement, de manutention et d’assemblage. Ce dernier s’effectue toujours par soudure lors du battage de façon à obtenir la longueur nécessaire.

  • Pieux en béton coulés sur place

Béton coulé sur place

C’est le type de pieu le plus utilisé actuellement. Le principe consiste à réaliser dans le sous-sol une cavité ayant la section demandée et la profondeur nécessaire et à la remplir de béton.

Pieux spéciaux

La mise en œuvre de ces pieux est la même que celle des différentes techniques utilisées auparavant. Cependant, ils sont caractérisés par leurs fonctions.
Ces pieux spéciaux sont :

  • Les pieux traction-compression

Ces pieux sont destinés à réaliser des efforts alternés de traction et de compression. Ils sont utilisés dans les ouvrages subissant des sollicitations variables en intensité et en direction.

  • Micropieux

Cette catégorie regroupe tous les pieux de petites sections qui, selon les constructeurs, sont appelés pieux racine.
Leur capacité unitaire oscille entre 20 et 30 tonnes avec une section variable de 100 à 200 mm de diamètre. Ils sont constitués par des profils métalliques épais scellés par injection dans un trou de forage.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter l’article se rapportant à la mise en oeuvre des pieux.