Réalisation d’une dalle pour un abri de jardin Quelques astuces de mise en oeuvre pour un plancher en béton armé

Bruno, Langa, Ando, Yvan

Comme pour n’importe quel ouvrage, il est important, voire indispensable, de ne pas négliger les fondations. En effet, ce sont les fondations qui assureront la protection de la structure de votre abri de jardin en l’isolant du sol. De plus, elles permettent de transférer les charges du bâtiment vers le sol. En somme, si elles sont bien réalisées dans les règles de l’art, elles seront le garant de la longévité de votre futur abri de jardin.

Voici un extrait gratuit du GRAND GUIDE DE LA MACONNERIE :

Différents critères tels que la nature du terrain, la portance du sol, l’humidité du sol, la superficie et la fonction de votre futur abri de jardin, etc. influent directement sur le choix du type de fondation à adopter.

Ainsi, nous pouvons distinguer les types de fondations suivants pour la réalisation d’un abri de jardin :

  • Les dalles en béton
  • Les plots en plastique réglables
  • Les plots maçonnés (en béton)
  • Les dallettes en béton
  • Les poutres porteuses
  • Les pilotis

Cependant, dans cet article, nous allons nous concentrer uniquement sur les dalles en béton. C’est la fondation la plus courante dans la mesure où elles sont faciles et rapides à mettre en œuvre.

Les avantages et les inconvénients

Les fondations en dalle de béton présentent des avantages certains. Tout d’abord, sa mise en œuvre est extrêmement simple et ne nécessite pas d’équipements très pointus ou même d’un très grand savoir-faire en la matière. Il vous suffira de suivre les étapes que nous allons vous prodiguer dans cet article et tout devrait se passer à la perfection. De plus, sa mise en place présente un très bon rapport qualité/prix. De ce fait, elle assurera la stabilité ainsi que la longévité de votre abri de jardin. Etant en béton, elle ne nécessite pas de grand entretien tout au long de l’année.
Par contre, l’inconvénient principal se situe sur la possible remontée d’humidité dans la mesure où elle est en contact direct avec le sol. C’est la raison pour laquelle il est important d’y faire face en ayant recours à une couche de polyane pour assurer l’isolation.

Les conditions pour sa réalisation

Avant de vous lancer dans la réalisation de votre dalle en béton, votre sol devra rassembler les conditions suivantes :

  • Le sol devra être stable, bien compact et ne devra pas présenter de vide sous sa surface. Ainsi, si votre sol est en terre battue, il alors est nécessaire de le stabiliser. Dans cette perspective, il faut commencer par le décapage de ce dernier à une profondeur allant de 25 à 35 cm. Ensuite, un film de protection de type géotextile sera placé dessus avant d’y mettre du sable et du gravier que l’on tassera par la suite avec une dameuse ou une plaque vibrante. Il faudra bien sûr s’assurer du nivellement.
    [...]
    ...Il y a une suite !
Pour lire la suite de l'article, devenez Membre PREMIUM
  • Ainsi vous découvrirez :
  • Les avantages et les inconvénients
  • Les conditions pour sa réalisation
  • Mise en œuvre
  • Cas de l'utilisation de coffrage en bois
  • Cas de l'utilisation du parpaing comme fondation et coffrage
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Délimitation
  • Préparation du sol
  • Couche de tout venant concassé
  • Lit de sable
  • Pose de la membrane d’étanchéité
  • Pose des armatures
  • Le coulage du béton
  • Le lissage et le séchage du béton


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Pour devenir Membre, il suffit d’acquérir un de nos packs en fonction du type de projet que vous souhaitez réaliser :

Les guides de la MAÇONNERIE