Les fondations

  • Les fondations profondes

    Quand les fondations superficielles atteignent leur limite, on doit avoir recours à une solution adaptée à la situation. C’est là que les fondations profondes entrent en jeu.

  • Les Pieux

    Les pieux sont des éléments de construction longs, de section circulaire ou polygonale, généralement noyés dans le sol.

  • Mise en oeuvre des pieux

    Actuellement, on peut trouver différents types de pieux pour divers usages. Que ce soit pour la construction d’un pont ou l’installation d’un poteau de corde à linge, le service demandé à un pieu peut être très différent suivant les cas. À titre d’exemple, il y a des pieux qui sont faits pour supporter 200 livres et il y en a d’autres qui sont faits pour en supporter 100 000. Dans les deux cas, le diamètre et la technique d’ancrage ne sont pas les mêmes.

  • Les types de fondation

    Comme la portance du sol varie à chaque endroit, on doit adapter les fondations en fonction de la profondeur à laquelle on retrouve un bon sol. Le choix d’une fondation dépend des tassements admissibles, des forces mises en jeu et de la capacité portante.

  • Les fondations superficielles

    Les fondations d’un ouvrage sont les éléments qui reprennent les charges et les efforts supportés par la structure afin de les transmettre au sol dans de bonnes conditions, cela dans le but de garantir la stabilité de l’ouvrage.

Le grand guide de la maçonnerie