Les éléments de la maçonnerie

La maçonnerie est définie comme étant l’assemblage de matériaux élémentaires qui seront par la suite hourdés ensemble à l’aide ou non d’un mortier. Divers matériaux de la maçonnerie sont susceptibles d’être utilisés dans la mise en œuvre d’une clôture.

Voici un extrait gratuit du guide de construction des PORTAILS et CLÔTURES :

La brique

C’est l’un des matériaux les plus nobles et les plus malléables de la maçonnerie. Elle se présente sous forme de parallélépipède rectangle qui est obtenu par le séchage au soleil ou par la cuisson au four de terre argileuse.

Les différents types de briques


Exemple de clôture en brique

On distingue :
•La brique de terre crue : pouvant contenir des fibres (lin, crin, pailles, etc)
•La brique de terre compressée
•La brique cuite pleine : c’est un matériau très traditionnel et ancien qui peut présenter des perforations perpendiculaires au plan de pose
•La brique cuite creuse : leurs perforations sont parallèles au plan de pose
•La brique de chanvre
•La brique non gélive
•La brique réfractaire

Pour plus de détails, vous pouvez consulter cet article qui concerne les briques.
Etant fabriquée dans un moule, vous aurez largement le choix pour les dimensions. Il est à noter que pour la réalisation d’une clôture, on privilégie les briques pleines.

Le parpaing

Exemple de clôture en parpaing

C’est le matériau le plus utilisé en Europe pour les constructions modernes. Le parpaing est obtenu par le mélange de 87% de granulats (pierre, graviers et sable), de 6% d’eau ainsi que de 7% d’argile et de calcaire (ciment). Il est entièrement recyclable dans la mesure où les granulats qui le composent peuvent toujours être réutilisés.
Pour la mise en œuvre d’une clôture en parpaing, nous pouvons avoir recours à des blocs de béton traditionnel, présentant l’avantage d’être à la fois solides et bons marchés, ou à des blocs de béton cellulaire qui sont à la fois légers et isolants.



Pour l’esthétisme final de la clôture, vous pourrez appliquer du crépit ou de l’enduit.

La pierre naturelle

C’est l’élément de la maçonnerie la plus traditionnelle et la plus ancienne. Une clôture en pierre naturelle permet d’obtenir un mur ayant un charme naturel et authentique dans la mesure où elle se marie naturellement avec son environnement.

Les différents types de pierres naturelles


Exemple de clôture en pierre naturelle

Il existe trois différents types bien distincts :

  • Les roches magmatiques comme la diorite, le granite, le basalte, etc.
  • Les roches sédimentaires comme le calcaire, le grès, le travertin, etc.
  • Les roches métamorphiques comme le schiste, le gneiss, le marbre, etc.

Les atouts de la pierre naturelle

D’un point de vue esthétique, chaque pierre est unique. En effet, la taille des grains, les textures et les couleurs ne se ressemblent pas.

D’un point de vue environnemental, c’est un matériau naturel dont l’exploitation n’engendre pas d’émission de composés organiques volatils. De plus, elle est durable et peut être réemployée indéfiniment.
Elle est incombustible et présente une bonne résistance à la compression et à la flexion. Elle est également un bon isolant acoustique. Pour l’entretien, de l’eau et un peu de savon suffisent.

Les gabions

Les clôtures en gabions sont obtenues par l’assemblage de cages métalliques (grillages galvanisés) ayant la forme d’un parallélépipède rectangle que l’on remplit préalablement de roches et de pierres. Cependant, il est également possible d’utiliser de la terre.
Ils peuvent également être employés en tant que décoration, mur de soutènement ou mobilier urbain.

Dimensions
La hauteur d’un mur en gabions est comprise entre 60 et 240 cm. La longueur varie de 20 cm à 200 cm. Enfin, la largeur peut aller de 20 cm à 50 cm.

Exemple de clôture en gabion

Les dimensions des mailles sont :

  • 100/120 [mm] : la plus utilisée,
  • 80/110 [mm] : la moins utilisée,
  • 45/65[mm] : n’est pratiquement plus utilisée.

Le remplissage
Les pierres, au contact des mailles, devront impérativement avoir une grandeur dans toutes les sens au moins égale à une fois et demi la grosseur des mailles.
Dans un ordre de préférence, on pourra avoir recours aux roches suivantes :

  • Roches éruptives : granite et granitoïde
  • Roches sédimentaires : quartzite et grès

Les pierres artificielles ne sont pas intéressantes, sauf en cas d’emploi de produits de démolition. Les roches métamorphiques litées, schistes, gneiss et serpentine sont à proscrire. Vous pourrez même les remplir avec du bois, de l’écorce ou même du verre recyclé.[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre PREMIUM

  • Ainsi vous découvrirez :
  • La brique
  • Le parpaing
  • La pierre naturelle
  • Les gabions
  • Les composants pour l’assemblage
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Exemple de clôture en brique
  • Exemple de clôture en parpaing
  • Exemple de clôture en pierre naturelle
  • Exemple de clôture en gabion
  • Assemblage à l’aide de mortier


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction des PORTAILS et CLÔTURES au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Je deviens MEMBRE en achetant le GUIDE