Installation d’une main courante

Bruno Caillard

L’installation d’une main courante est essentielle pour garantir votre sécurité dans la mesure où elle permet de prévenir les chutes accidentelles. Toutefois, pour remplir pleinement sa mission, elle doit être mise en place correctement suivant les règles de l’art.

Exemple de main courante

Une main courante peut prendre différentes formes mais sa fonction restera toujours le même. En effet, elle permet de rendre plus agréable l’utilisation de l’escalier, d’améliorer son esthétisme et peut même être indispensable pour les enfants, les personnes âgées mais également les personnes à mobilité réduite. De plus, leur présence permet d’éviter la pose des mains sur le mur et donc de le garder propre.
Contrairement aux gardes-corps, elles ne sont pas solidaires avec l’escalier mais sont fixées à un mur ou tout autre support.
Généralement, elle est placée à 90 cm de haut par rapport à l’escalier et doit toujours être parallèle à la montée des marches pour un usage confortable.

Les étapes de l’installation d’une main courante

Pour mener à terme l’installation, il vous faudra :

  • la ou les pièces constituantes de la main courante
  • les supports de la main courante
  • un crayon
  • un mètre à ruban
  • une ficelle
  • des chevilles
  • des vis
  • une perceuse
  • un tournevis
  • un foret adapté au type de votre mur

Les étapes à suivre pour l’installation sont les suivantes :

La prise des mesures de l’escalier

Avant même d’acheter les éléments de votre main courante, il sera tout d’abord nécessaire de :

  • vérifier si la largeur de l’emmarchement est suffisante pour un passage confortable même avec la présence d’une main courante.
  • mesurer la longueur de la main courante parcourant l’escalier

Par la suite, vous pourrez acheter votre main courante tout en respectant les dimensions que vous aurez préalablement fixées. Puis, vous allez déterminer le nombre de points d’attache qu’il vous faudra par rapport à la longueur de votre main courante.

Tracer la position de la main courante sur le mur

Pour commencer, vous allez marquer au crayon à papier l’emplacement de la main courante sur le mur par rapport à la première marche qui doit être distancée de 90 cm. Aidez-vous d’un fil à plomb pour vous assurer de sa verticalité. Puis, vous allez faire de même pour la dernière marche ainsi que pour quelques marches intermédiaires.
Par la suite, vous devrez enfoncer une pointe ou une punaise sur les deux extrémités, c’est-à-dire au-dessus de la première et de la dernière marche.
Pour finir cette étape, vous allez tendre une ficelle entre les pointes afin de matérialiser la position de la main courante. Vérifier que cette dernière coïncide avec les marques intermédiaires.


Marquer l’emplacement des fixations au mur

Pour cette étape, il faudra placer les supports de fixation le long du tracé et marquer l’emplacement des trous à réaliser. Il faut faire très attention à ce que les supports soient correctement orientés par rapport à l’alignement du tracé.

La pose des supports au mur et de la main courante

A l’aide d’une perceuse et le foret adapté à votre type de mur, vous allez percer chaque emplacement marqué précédemment. Puis, vous allez insérer les chevilles dans les trous percés.
Pour la mise en place du support, commencez par le haut de l’escalier en le présentant devant les trous de fixation et en le fixant par les vis fournis. Puis, vous allez fixer le support se trouvant au bas de l’escalier ainsi que les supports intermédiaires.
En fonction du modèle que vous avez choisie, vous serez peut être amené à installer au fur et à mesure la barre ou la corde entre deux supports.
Pour finir, vous devrez vérifier la solidité des fixations et resserrez avec le tournevis si nécessaire.


Chevilles à frapper

Plus d'infos