Les entretiens à effectuer

Bruno Caillard

Quel que soit le type de matériau employé pour la réalisation de votre escalier, un entretien régulier sera toujours nécessaire afin de préserver son éclat d’origine mais également d’améliorer sa longévité.

Voici un extrait gratuit du guide de construction des ESCALIERS :

L’entretien des escaliers en béton

Brut et intemporel, l’escalier en béton peut pourtant au fil du temps se fissurer et s’effriter. De plus, il est sensible à certaines taches qui peuvent le marquer durablement si l’on n’y remédie pas rapidement et efficacement. Ainsi, il vous faudra effectuer quelques entretiens régulièrement .

Les entretiens quotidiens


Dépoussiérage quotidien d’un escalier en béton

Etant donné qu’il est sujet à des passages fréquents, il est important de le dépoussiérer au quotidien. Pour ce faire, il vous faudra un balai avec des lingettes dépoussiérantes ou un aspirateur dont l’embout est muni d’une brosse spéciale sols durs et sensibles.
Après avoir dépoussiéré l’escalier, un nettoyage en profondeur, avec une brosse souple et humide imprégnée d’eau additionnée de détergent ménager classique ou de bicarbonate de soude (du sodium), sera nécessaire. Cependant, il est déconseillé d’utiliser des produits à base de soude ou d’acide mais également de l’ammoniaque, au risque d’endommager la couche protectrice du béton. De plus, le simple usage d’eau savonneuse est largement suffisant pour enlever la plupart des taches s’y trouvant.

Le nettoyage annuel

Pour ce type d’entretien, vous allez commencer par effectuer les tâches habituelles exactement comme pour les entretiens quotidiens. Puis, par l’intermédiaire d’un détersif spécial, en fonction de la finition de votre escalier, vous allez décaper les anciennes couches protectrices et brosser les résidus. Pour terminer, vous devrez appliquez une nouvelle couche protectrice en cire.
Pour les escaliers en extérieur, il faudra enlever les mousses et les moisissures car ils peuvent être glissants. Pour y parvenir, vous allez mettre sur votre brosse un anti-mousse ou de l’eau de javel avant de l’appliquer. Puis, il sera nécessaire de tout rincer grâce à un nettoyeur haute pression.

Nettoyer les taches tenaces

La plupart des taches résistantes s’enlèvent en passant une brosse préalablement recouverte de poudre à récurer, tout en n’oubliant pas par la suite de rincer soigneusement l’escalier.
Mais pour des taches plus spécifiques, il faudra choisir des produits de nettoyage plus adaptés et de les utiliser quand les taches sont encore fraiîches :

  • Tache de gras : saupoudrez de talc l’escalier afin que ce dernier absorbe l’excédent de gras, brossez puis rincez. Répétez autant de fois que nécessaire l’opération jusqu’à ce que les taches disparaissent totalement.
  • Tache de sang : nettoyez avec une brosse imprégnée de lessive en poudre, puis rincez avec une éponge humidifiée d’eau.
  • Tache d’encre ou de rouille : il vous faudra une solution à 10% d’acide oxalique (jus de citron, vinaigre blanc, etc.) pour imbiber votre brosse avant de l’appliquer sur l’escalier. Pour terminer, vous devrez rincer soigneusement pour éliminer tous les résidus.

Réparer les trous et les fissures


Pour garder l’esthétisme mais surtout pour votre sécurité, il est indispensable de reboucher les trous et les fissures de l’escalier.
Pour ce faire, il faudra commencer par creuser sur 2 cm environ ,tant en largeur qu’en profondeur, autour de la fissure. Puis, vous allez brosser et enlever la poussière ainsi que les débris présents. Ensuite, humidifiez-les grâce à une éponge avant l’application du primaire d’accrochage. Dès que ce dernier sèche, vous allez pouvoir combler les trous avec du mortier de ragréage à l’aide d’une truelle et d’une languette. Pour terminer, il faudra bien le lisser et patienter le temps qu’il sèche correctement.

L’entretien des escaliers en pierre

Nettoyage d’un escalier en pierre

Que l’escalier en pierre soit réalisé en pierre reconstituée, en granite, en pierre bleue ou en marbre, il reste toujours très sensible aux taches en raison de sa porosité. Il est donc nécessaire de le nettoyer régulièrement.
Comme pour l’entretien de l’escalier en béton vu précédemment, il faudra commencer par aspirer soigneusement les poussières présentes dans tous les recoins. Par la suite, vous devrez imbiber votre serpillière d’un produit spécifique, en fonction de la caractéristique de votre pierre et du type de tâche à enlever, avant de la frotter sur l’escalier. Pour finir, il ne vous restera plus qu’à rincer à l’eau claire.

Les produits à éviter

Il faut éviter au maximum d’imprégner votre serpillière de :

  • produit acide, de vinaigre, de citron
  • produit chimique tel que l’anticalcaire
  • la javel

Toutefois, si vous êtes contraint d’employer un nettoyant acide ou chimique, vous pouvez en verser une goutte sur un chiffon et enlever la tache par tamponnement tout en le rinçant.

Les produits de nettoyage

Liquide vaisselle et eau tiède
Pour enlever les taches de graisse, imprégnez un chiffon ou un balai microfibre d’eau tiède additionnée de liquide vaisselle. Pour terminer, il vous suffira de frotter puis rincez.

Savon noir
Généralement, on y a recours le plus souvent dans la mesure où celui-ci vient à bout de la plupart des taches, protège et estompe les éventuelles griffures. Vous pouvez également employer le savon de Marseille (en paillettes) ou du Carolin qui sont des savons dont le ph est neutre. Une petite quantité de savon est largement suffisante dans la mesure où un excès pourrait entrainer la formation d’une pellicule disgracieuse sous forme d’auréole. Pour l’enlever, il sera nécessaire de rincer plusieurs fois à l’eau claire.

Eau chaude et cristaux de soude
Vous devrez y avoir recours si la pierre est très encastrée. Pour ce faire, dans de l’eau chaude, vous allez y verser l’équivalent d’une tasse de cristaux de soude et bien mélanger. Puis, vous allez en imbiber une éponge avant de l’appliquer sur l’escalier et enfin rincez.

Bicarbonate de soude
La brosse à faire passer sur l’escalier doit être préalablement plongée dans de l’eau saupoudrée de bicarbonate de soude. Ce procédé permet de retirer la majorité des taches qui peuvent se présenter sur un escalier en béton.
Si les taches sont plus tenaces, vous devrez y appliquer une pâte composée de 33 % de bicarbonate de soude et de 67% de poudre de pierre ponce. Puis, il suffira de laisser sécher et de rincer.

La protection de la pierre

Après avoir bien nettoyer votre escalier en pierre, vous pouvez la protéger en l’enduisant d’un produit hydrofuge et/ou oléofuge pour préserver ses teintes et renforcer sa couleur. Vous pouvez également appliquer une solution réalisée avec ½ d’huile de lin et ½ de térébenthine en fine couche pour donner un aspect patiné à votre pierre.

La réparation des joints

Durant l’hiver, l’alternance des périodes de gel et de dégel peut rendre les joints poreux et friables. Pour éviter l’infiltration de l’eau et protéger la maçonnerie, les joints doivent être refaits idéalement durant le printemps.
Pour le rejointoiement, le mortier bâtard est le plus approprié car il adhère plus facilement à l’ancien joint.
Les étapes à suivre sont les suivantes :

Élargissement de la fissure des joints

Évidez les joints sur une profondeur de 25 mm à l’aide d’un burin et d’un marteau mais également d’un racloir à joint afin de creuser les joints endommagés. Pour ne pas briser les éléments de la maçonnerie, les outils mécaniques sont à éviter.

Nettoyage et arrosage

Retirez la poussière et les débris de mortier en brossant la surface. Par la suite, il faudra l’arroser pour éviter que le nouveau ne sèche trop rapidement.

Remplir les joints de mortier bâtard

Appliquez le nouveau mortier en couches successives et utilisez une languette pour le presser. Puis, il faudra laisser durcir chaque couche. Nous vous recommandons de préparer le mortier bâtard en petite quantité afin d’éviter son durcissement avant son application.

Finition

Pressez le mortier avec un outil approprié afin d’avoir le même profil que les joints existants. Puis, il vous faudra attendre une heure ou deux avant d’enlever l’excès de mortier grâce à une brosse à poils doux.

Remplacement des éléments endommagés

Si certains éléments sont détériorés et que vous souhaitez les remplacer, le matériau à employer devra être de même nature et de même finition que les éléments à remplacer.
Pour ce faire, il vous faudra :

Enlever l’élément à remplacer

Commencez par évider les joints, retirez l’élément et nettoyer la cavité tout en faisant très attention à ne pas abîmer les autres éléments qui l’entourent.

Vérification et mise en place du mortier

Vérifiez l’ajustement du nouvel élément. Pour ce faire, vous allez le placer dans la cavité sans mortier et corriger ses dimensions si nécessaire. Puis, vous allez mouiller toutes les faces de la cavité et recouvrir l’élément sélectionné par une couche de mortier.

Mettre en place le nouvel élément

A l’aide d’un maillet en caoutchouc, vous pourrez aligner le nouvel élément par rapport aux autres.

[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre PREMIUM

  • Ainsi vous découvrirez :
  • L’entretien des escaliers en béton
  • Les entretiens quotidiens
  • Le nettoyage annuel
  • Nettoyer les taches tenaces
  • Réparer les trous et les fissures
  • L’entretien des escaliers en pierre
  • Les produits à éviter
  • Les produits de nettoyage
  • La protection de la pierre
  • La réparation des joints
  • Remplacement des éléments endommagés
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Élargissement de la fissure des joints
  • Nettoyage et arrosage
  • Remplir les joints de mortier bâtard
  • Finition
  • Enlever l’élément à remplacer
  • Vérification et mise en place du mortier
  • Mettre en place le nouvel élément
  • Dépoussiérage quotidien d’un escalier en béton
  • Nettoyage d’un escalier en pierre


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction des ESCALIERS au format PDF, les vidéos de formations exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Je deviens MEMBRE en achetant le GUIDE