La conception d’un barbecue

Bruno Caillard

Si vous disposez d’un jardin assez spacieux, il est plus pratique de construire un barbecue fixe en maçonnerie que de ressortir et par la suite ranger un barbecue mobile à chaque grillade. En effet, il est à la fois pratique, esthétique, chaleureux, plus stable mais surtout personnalisable à souhait. Mais comment s’y prendre exactement pour sa conception ?

L’emplacement d’un barbecue fixe

Avant de se lancer dans la construction d’un barbecue en maçonnerie, il faut s’assurer que votre jardin possède une place adéquate. En effet, on ne peut pas le placer n’importe où car il existe des règles à respecter.
Il doit être placé à 1 m au minimum de la clôture ou d’un mur mitoyen.
Pour une question de sécurité, il faut choisir un emplacement à l’abri ou le placer dos aux vents dominants et loin des végétaux. Il faut également éviter de l’adosser directement contre un mur de votre maison pour que ce dernier ne soit pas noirci par les fumées. La solution idéale est de le réaliser dans un lieu dégagé, sur un périmètre d’au moins 1,50 m pour éviter les risques d’incendie.

La dalle accueillant le barbecue

Il est important que le support du barbecue soit stable et supporte son poids. De ce fait, poser directement un barbecue sur le sol est totalement à éviter car c’est très dangereux, pour la simple raison qu’une fois réalisé le barbecue pèsera entre 100 à 200 Kg.
En effet, si la surface n’est pas parfaitement plane et solide, en cas de vents violents ou de secousse, le barbecue pourrait basculer et s’effondrer. Ainsi, il vous faudra réaliser une dalle en béton solide, durable et résistant au gel.
Cependant, si vous êtes déjà en possession d’une dalle, il sera inutile d’en créer une nouvelle. Il vous suffira de vous assurer de sa planéité et de sa solidité en vérifiant et réparant les fissures et les lézardes.




Le dimensionnement de votre foyer

La taille du foyer est directement liée au nombre de convives, les personnes composant le foyer ou celles qui sont régulièrement invitées aux grillades. Comme c’est fixe, il faudra prévoir des mesures assez larges puisqu’une fois mis en place, il sera difficile de le remplacer. Si vous projetez d’inviter souvent des amis, un foyer pour environ 10 personnes vous sera nécessaire.

Après avoir défini vos besoins et en fonction de votre budget, il est important que vous achetiez préalablement les accessoires indispensables pour votre futur barbecue et notamment la grille. En effet, il est plus judicieux que ce soit les éléments constituants le foyer qui s’adaptent à la grille et non le contraire car dans ce cas il vous sera plus difficile de trouver la grille appropriée.
Les dimensions intérieures de votre foyer devront être supérieures de 10 à 15 mm de part et d’autre de la grille.
La hauteur du foyer devra être de même niveau que le plan de travail pour des raisons pratiques.
De plus, la grille de cuisson devra se situer à au moins 10 cm au-dessus des braises afin que les aliments ne soient pas brûlés.

L’emploi de mortier réfractaire

L’assemblage des briques réfractaires se fait à l’aide de mortier réfractaire et non pas du mortier traditionnel.
En effet, ce dernier ne permet pas de résister à la chaleur dégagée à l’intérieur du foyer avoisinant les 1500 °C. Le mortier réfractaire est obtenu généralement par le mélange de 8 litres de chamotte ou à défaut du sable avec 5 Kg de ciment fondu et 2 litres d’eau. Mais il est toujours important de se référer aux indications du fabricant lors de sa préparation.
La prise d’un mortier réfractaire est très rapide dans la mesure où elle se fait en une trentaine de minutes. Il est donc primordial de travailler avec précision et rapidité. Il faut également éviter de travailler en plein soleil et ne pas oublier d’humidifier correctement les briques réfractaires avant leur utilisation pour qu’ils n’aspirent pas instantanément toute l’eau dans le mortier.
Après le montage, vous devrez patienter 48 à 72 heures avant d’employer votre barbecue.


Le plan de travail

La réalisation d’un plan de travail n’est pas obligatoire mais vous permettra de remédier à des problèmes de place pour la préparation des denrées alimentaires.
C’est un prolongement de votre barbecue et il devrait généralement être réalisé avec le même matériau que ce dernier pour garder son homogénéité et son esthétisme. Ainsi, il dépendra du style du barbecue mais également de vos goûts personnels.
La hauteur d’un plan de travail traditionnelle est de l’ordre de 85 cm. Cependant, il doit s’adapter à ses usagers pour que son utilisation ne soit pas une contrainte. De ce fait, sa hauteur idéale est à hauteur de ceinture pour ne pas être dans l’obligation de se courber ou de lever les épaules pour préparer les ingrédients du barbecue. Avec la taille de la population qui s’accroît depuis quelques années, la hauteur d’un plan de travail peut atteindre 90 cm voire même 95 cm. En dessous d’un plan de travail, vous pourrez aménager un espace de rangement.
La profondeur d’un plan de travail est généralement de 60 à 65 cm. Mais dans le cas d’un barbecue, elle dépendra de la taille de votre foyer.
La longueur d’un plan de travail est de 75 à 320 cm et devra être en fonction de vos besoins.

Barbecue en béton avec une hotte

La réalisation d’une hotte n’est pas obligatoire. Toutefois, elle permet d’apporter une touche d’esthétisme supplémentaire à votre barbecue mais elle présente aussi d’autres avantages. En effet, elle permet également d’évacuer les fumées, les gaz de combustion et la vapeur, de recueillir les graisses et offre donc un confort supplémentaire aux utilisateurs du barbecue mais également aux invités.
Elle est placée au-dessus du foyer et n’a pas de hauteur standard mais celle-ci dépendra du matériau employé ainsi que de l’esthétisme souhaitée. Toutefois, une hauteur aux alentours de 90 cm est préférable.
Si vous ne souhaitez pas le réaliser vous-même, il en existe des préfabriqués sur le marché. Ainsi, il ne vous suffira que de les installer.