Mortier : composition manuelle ou bétonnière ?

Bruno Caillard

Lors des travaux de maçonnerie, pour les nouvelles constructions, les extensions ou les réparations, il est bien souvent nécessaire d’utiliser du mortier. Dallage ou mur, la composition du mortier est facile, mais la question se pose souvent s’il faut recourir à une bétonnière ou pas, et dans ce cas, faut-il en louer ou est-il préférable d’en acheter. Voici quelques éléments de réponse à ces questions qui ont un impact considérable sur le budget et le timing.

Gâcher votre mortier ou votre béton à la main

Lors des petits travaux, le gâchage du mortier ou du ciment ne nécessite pas le recours à une bétonnière. Lors de sa composition, certains particuliers se contentent de le faire à même le sol, allant du mélange à sec jusqu’au malaxage en passant par le mouillage. Idéal pour ceux qui ne veulent pas investir dans un bac ou une cuvette, cette méthode a l’inconvénient de faire perdre une proportion non négligeable au sol.

Pour une petite quantité de mortier (réparation d’une petite superficie), il est conseillé d’effectuer le gâchage dans un seau que vous n’aurez pas de mal à conserver dans un coin de votre garage ou abri de jardin. En fonction de la quantité du mortier, optez pour un plus grand récipient, un bassin ou un bac. Un bassin usagé de votre douche peut parfaitement faire l’affaire. Une pelle est utile pour bien mélanger le mortier, notamment lors de la phase de malaxage. N’oubliez pas de mettre des gants, car le ciment est assez corrosif.

Une bétonnière pour quels besoins

Dès lors que l’envergure de votre construction dépasse votre résistance physique, il est temps de recourir à une bétonnière. Il existe des bétonnières à main de différentes tailles selon vos besoins. Si vous voulez en acheter, vérifiez bien le volume total disponible, divisez-le par deux et vous aurez le volume de béton ou de mortier que vous pourrez malaxer (la quantité d’eau est à prendre en compte dans ce volume). Si vous souhaitez vous épargner de l’effort, vous avez la possibilité d’opter pour une bétonnière électrique.

Si vous ne souhaitez pas acheter une bétonnière, ce qui est le cas de nombreux particuliers, il existe de nombreuses entreprises qui en proposent à la location. Si vous prévoyez de faire un grand chantier, il est parfois plus rentable d’acheter un modèle électrique (disponible entre 60 et 350 litres) quitte à le revendre après. Lors de la construction d’une nouvelle maison, cette option est à envisager sérieusement. Le prix d’une bétonnière oscille entre 170 euros et 1700 euros dans les enseignes spécialisées (tarif février 2013).