Gâchage du béton et du mortier : quelle composition

Bruno Caillard

Pour une structure à la fois solide et pérenne, une bonne composition du béton et du mortier est essentielle. Avant l’opération de gâchage qui permettra d’obtenir l’appareil qui servira à faire les fondations ou assembler les murs, il faut comprendre qu’à chaque type d’ouvrage correspond une proportion précise.

Les différents constituants du béton et du mortier

En règle générale, le mortier est composé de sable, de ciment et d’eau. Selon les usages, le ciment qui est le liant peut être remplacé par de la chaux. Pour le sable, il est indispensable que le lieu de prélèvement soit en eau douce. N’espérez donc pas utiliser le sable des belles plages. Dans le béton, l’adjonction de graviers ou de gravillons est nécessaire.

Il ne faut jamais oublier, un béton mal préparé est non seulement difficile à manier, mais perd également de la résistance rapidement.

La proportion idéale

Lorsqu’on parcourt les nombreux sites web consacrés à la maçonnerie et à la construction, il est très facile de se rendre compte que les proportions annoncées pour chaque type d’ouvrage. Certains proposent un dosage au kilo près qui vous impose d’effectuer de fastidieuses règles de trois. Il est préférable d’avoir un rapport de proportion que vous n’aurez pas de peine à convertir en kilos.

Vérifiez par ailleurs le sac de ciment que vous achetez, car les différents types de ciments impliquent des proportions différentes.

Mortier pour l’assemblage de parpaing

Pour l’assemblage d’un mur en parpaing, il faut un mortier de ciment. La proportion est simple, pour un volume de ciment, vous devrez ajouter trois volumes de sable. SI le sable est humide, ce qui est généralement le cas, il est préférable de surévaluer très légèrement le volume de sable, de l’ordre de 5 à 10%. Ajoutez-y un demi-volume d’eau pour obtenir un mélange homogène.

Mortier pour l’assemblage des briques

Pour le mortier destiné pour un mur de brique, on a besoin d’un volume de ciment, de deux volumes de sable et d’un volume de sable fin. On peut également remplacer le ciment par un mélange (50%, 50%) chaux et de ciment qui a l’avantage d’être souple, moins sensible aux fissures tout en étant solide. Un demi-volume d’eau est nécessaire pour le mélange.

Béton de fondation

Pour composer le béton nécessaire aux fondations (d’une maison, d’une clôture ou de toute autre structure), il faudra un volume de ciment, deux volumes et demi de sable trois volumes et demi de graviers et toujours un demi-volume d’eau.

Béton pour les autres besoins

Pour les autres besoins en béton, allant de l’édification d’un poteau à la confection d’un linteau par exemple, il faudra un volume de ciment, deux volumes de sable, trois volumes de graviers et un demi-volume d’eau.