Conseils sur le terrassement

Bruno Caillard

Tout maçon qui se respecte doit maîtriser le terrassement. C’est d’ailleurs la base de tous travaux de construction. Le terrassement est utile avant la réalisation d’une dalle de béton ou d’une fondation avant de monter un mur en agglos.

En fait, le terrassement est l’ensemble des travaux qui vise à aplanir et stabiliser une surface avant la pose de matériaux lourds. Un terrassement qui n’a pas été réalisé convenablement peut avoir un impact sur la qualité des futurs travaux et peut prolonger la durée des travaux et allonger la liste des matériaux. Il est préférable de réaliser le terrassement en période de grande froid ou en période sèche pour ne pas travailler sur un terrain trempé.


Pourquoi remettre une surface à niveau ?

Il arrive que le terrain où sera réalisée la construction présente des végétaux et des racines. En les coupant seulement, il est probable qu’ils reprennent pendant les travaux et même des années plus tard. Ils risquent alors de fissurer les bétons et les fondations. Cette démarche entre dans la remise à niveau d’une surface. Il se pourrait également que le terrain présente des bosses et des creux. Là encore, il faut terrasser pour niveler le terrain. Pour cela, on peut avoir besoin de pioche, de pelle et de râteau. En fait, en remettant à niveau une surface on peut éliminer tout élément qui pourrait porter préjudice à la future construction.

La préparation du terrain

Si vous prévoyez de couler une dalle de béton, il faut commencer par préparer le terrain. Pour ce faire, délimitez la zone à terrasser en vous servant d’une bêche et d’une pioche. Le premier outil servira à trancher la terre. Le second est utile pour fragiliser le terrain. Il faut alors réaliser des tranchées de 20 à 25 cm de profondeur. Il est important de toujours respecter le niveau en plaçant un guide à chaque extrémité de la zone à terrasser.
Pour préparer le terrain, il est préférable de commencer par un côté. Une fois que le niveau de profondeur est atteint, calez-le pour qu’il soit de niveau. Ensuite, attaquez l’autre extrémité et placez un deuxième chevron. Ensuite creusez la partie centrale pour placer un troisième chevron qui reposera sur les deux premiers. Enfin vérifiez que le terrain est bien nivelé en posant un niveau sur le troisième chevron.


Délimitation de la zone à terrasser
Début de l’excavation



Mise en place du premier chevron
Mise en place de la deuxième chevron
Vérification du niveau avec la troisième chevron


La mise en place d’un lit de stabilisation


Lit de stabilisation

Une fois que la surface est entièrement creusée et nivelée, il faut maintenant déposer le lit de stabilisation. Il s’agit en fait d’un mélange de pierres et de gravats avec une épaisseur de 10 à 15 cm. Pour que les pierres ne se chevauchent, il faut les disposer une à une. En effet, il faut que le lit soit homogène et respecte le niveau obtenu précédemment. Dans le cas où il n’est pas bien nivelé, vous pouvez vous servir d’un râteau pour répartir plus régulièrement les pierres.

Pour que le lit soit parfaitement stable, il faut le caler. Pour cela, vous pouvez vous servir d’un liant pour plus de cohésion. Le liant en question


n’est en fait qu’un mélange de 50% de sable et de 50% de gravier que vous allez verser sur le lit et que vous allez ensuite répartir à l’aide d’un râteau. Ces matériaux vont alors combler les interstices entre les pierres et les lier entre elles. Pour solidifier le tout, il faut mouiller abondamment toute la surface. Ensuite, il faut tasser à l’aide d’un rouleau de jardin ou d’une dame (outil de maçon).

Précaution pour éviter les remontées d’humidité

Les eaux de ruissellement pouvant aussi porter préjudice à la future construction, il est conseillé de placer un film plastique au dessus du lit de cailloux. Cela évitera des remontées d’humidité sur votre dalle. Cela est surtout préconisé quand il s’agit d’une dalle intérieure. Dans le commerce, le film plastique en question est vendu sous forme de rouleau à déployer sur la zone à terrasser. S’il a été mis en place correctement, il doit dépasser le terrassement d’environ 15 cm de chaque côté.

Les travaux de terrassement doivent être bien exécutés car c’est la base de toute construction. S’ils ne sont pas réalisés correctement, les travaux lors de la mise en place de la fondation pourraient être compliqués.


Détails d’utilisation du film plastique
Exemple d’utilisation du film plastique